Les conséquences de manger trop de pain

L’excès en toute chose est nuisible, dit-on. Cette affirmation semble  authentique et vraie, si on considère les conséquences que peuvent avoir les excès à table. Trop manger le pain par exemple peut aussi avoir des méfaits. En voici quelques-unes. 

Des risques de diabète

Les personnes accros au pain exposent leur vie à beaucoup de dangers. Le diabète est l’un de ces risques que courent les amoureux du pain, dans la mesure où le pain en lui-même contient beaucoup de sucres. En consommant exagérément le pain, le taux de sucre monte en flèche dans le sang. Dans ces conditions, l’organisme libère beaucoup d’insuline à travers les voies sanguines pour aider les cellules à résister aux sucres. C’est ce qui complique le contrôle du sucre. 

Le surpoids et l’obésité

Le surpoids est une conséquence de la mauvaise alimentation. On peut accuser le pain d’être aussi à l’origine de l’obésité chez certaines personnes qui ont développé une relation nocive avec le pain. Le pain manque de fibres, il est pauvre en nutriments, et très riche en calories. Un aliment de ce rang est susceptible d’ajouter quelques kilogrammes de plus à l’organisme. En prendre sans arrêt, c’est choisir délibérément de grossir jusqu’à l’obésité. 

La dépression

Des études réalisées par les scientifiques ont attesté qu’il existe un rapport entre les glucides raffinés et les risques de dépression. Or, nul n’ignore que le pain blanc est une mine de glucides raffinées. Sa consommation excessive peut alors conduire à la dépression. En effet, les glucides raffinés, avec une très forte concentration, peuvent dérégler le système hormonal et engendrer des sautes d’humeur, la fatigue et la dépression. 

Lisez aussi cet article :   Ventre gonflé : liste des aliments à éviter 

Risque très élevé de contracter la cœliaque 

Les symptômes de la maladie cœliaque et d’autres signes de dysfonctionnement digestifs sont liés à l’excès du gluten dans l’organisme. Il va sans dire que la consommation outrancière du pain (riche en gluten) provoquera inéluctablement des dommages à l’intestin grêle. 

Laisser un commentaire