Que manger quand on a des gaz intestinaux ?

Si vous avez souvent le ventre ballonné après les repas, vous devrez penser à modifier votre alimentation. Ainsi, si la plupart des aliments entraînent des gaz et des sensations de gonflements tout en rendant la digestion encore plus difficile, d’autres diminuent le risque de flatulences. Dans cet article, nous nous intéressons aux aliments à privilégier pour favoriser un bien-être intestinal après chaque repas.

Le gingembre

Le gingembre fait partie des meilleures plantes qui apaisent considérablement la fabrication des flatulences et qui possèdent aussi des propriétés anti-inflammatoires. Ce type de plante favorise la digestion, décompresse les intestins et garantit un meilleur transit.

De plus, lorsque vous avez des nausées, le gingembre est un super allié contre ces indigestions. Si vous avez beaucoup mangé et que vous ressentez une sensation de lourdeur dans votre estomac, le gingembre est votre meilleur ami. Pour le consommer, il vous suffit d’ajouter du gingembre tout frais à vos repas ou mettez-le dans une tisane ou un thé. 

L’asperge

Les desserts riches et les sauces riches ne sont pas les seuls leviers des ballonnements intestinaux. En effet, plusieurs légumes peuvent aussi causer une sensation de lourdeur dans l’estomac et de ventre ballonné. Le brocoli, le chou frisé et d’autres types de choux sont des aliments sains et délicieux. Mais, si vous êtes sensibles aux flatulences, vous devez les éviter à tout prix. 

Ainsi, si vous désirez tout de même garder votre portion quotidienne de légumes, vous pouvez ajouter les asperges le plus souvent dans vos repas. Cet aliment contient de l’asparagine, un diurétique qui favorise la sécrétion de l’urine et qui réduit le risque de gaz. De plus, les asperges sont composées de plusieurs fibres prébiotiques qui servent de repas aux bactéries intestinales.

Lisez aussi cet article :   Quel pain pour du ventre plat ? 

La papaye

Fruit exotique et très délicieux dans une salade, la papaye est un fruit très riche en vitamine C. Cela contribue à renforcer le système immunitaire et à garantir un bon transit intestinal. Contrairement aux bananes, les papayes sont composées de fibres insolubles. Ce qui apporte un volume complémentaire à votre transit intestinal et s’assure que le mélange de repas passe le plus vite possible dans l’intestin. 

Par ailleurs, ces fibres insolubles contiennent aussi une enzyme appelée « papaïne ». Celle-ci participe à la bonne dégradation des protéines et des fibres, et permet de mieux les digérer.

L’eau citronnée

Les citrons ne sont pas uniquement riches en vitamine C, ils interviennent aussi comme diurétiques. Ainsi, un verre d’eau tiède mélangé au jus d’un demi-citron pressé à prendre chaque matin aide à éliminer les déchets et donc à réduire le risque de gaz.

En outre, lorsqu’on a le ventre gonflé, il est nécessaire de boire beaucoup d’eau, car la déshydratation peut empirer les symptômes. De plus, si vous buvez trop peu d’eau, votre système digestif n’obtiendra pas l’humidité nécessaire pour éliminer les déchets. 

La banane

La constipation est, dans la majorité des cas, la base d’une sensation de gonflement intestinal. Par conséquent, le meilleur moyen d’éviter la constipation est de manger beaucoup d’aliments riches en fibres. Les bananes sont composées de fibres solubles. Celles-ci absorbent l’eau et ainsi, ramollissent les selles.

Par ailleurs, les bananes font partie des fruits à manger fréquemment. Vous pouvez donc manger une banane comme collation, préparer de bonnes crêpes sans gluten ou tout simplement en smoothie.

Lisez aussi cet article :   Manger du pain fait grossir : pourquoi ?

Les poissons maigres et viandes maigres

Les poissons maigres et viandes maigres sont les protides les plus judicieux dans le cas des gonflements intestinaux. En effet, il est conseillé de limiter les aliments riches en graisses et en lipides de mauvaise qualité. Cela évitera une digestion difficile pour des intestins très fragiles.

De plus, les excès de graisses vont surcharger la digestion et l’allonger, ce qui poussera le bol alimentaire à rester encore longtemps dans le côlon et à fermenter. Pour éviter cet inconfort, on favorise donc les aliments riches en protéines maigres, et donc, peu riches en graisses.

Par ailleurs, il est recommandé de mettre une quantité raisonnable (soit 100 g) d’aliments riches en protéines à chaque repas. Vous devez privilégier les viandes maigres comme le poulet, la pintade et les poissons maigres par rapport aux charcuteries, aux viandes rouges et aux œufs riches en graisses.

Laisser un commentaire