Quel pain pour le transit intestinal ?

Chaque jour, un Français consomme 125 g de pain, soit 44 kg par an. Pain de seigle, baguette, pain de mie, pain complet… Il existe aujourd’hui plusieurs formes de cet aliment, préparées avec différents ingrédients et ayant des effets variés sur l’organisme. Dans le présent article, nous nous intéressons aux effets sur la digestion et vous présentons les pains ayant les meilleures valeurs nutritionnelles pour le transit intestinal.

Le pain complet

Le pain est dit complet lorsque, pour sa préparation, les grains de blé entiers ont été bien moulus. La farine utilisée pour ce pain est faite à base de ces grains qui conservent alors entièrement leurs nutriments : fibres alimentaires, vitamines, protéines, et minéraux. 

Les fibres en particulier sont 2 fois plus présentes dans le pain complet que dans le pain blanc. Or, ces nutriments jouent des rôles importants dans la digestion des aliments. Ainsi, le pain complet permet de :

  • Faciliter le transit intestinal ;
  • Réguler la glycémie ; 
  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Réduire certains éléments toxiques.

Par ailleurs, en ralentissant la digestion, les fibres contenues dans le pain complet favorisent la satiété, ce qui aide à contrôler l’appétit et le poids.

Le pain intégral

Le pain intégral est le pain le plus riche en fibres. Véritable allié du transit intestinal, le pain intégral est encore plus riche en minéraux que le pain complet. Ses fibres contribuent à la multiplication du volume et au ramollissement des fèces, facilitant le transit de celles-ci tout au long de l’intestin.

De plus, le pain intégral est préparé avec une farine qui n’a pas été tamisée. Cela permet donc de conserver l’intégralité des constituants de la céréale. C’est ainsi que l’aliment est riche en manganèse, en sélénium et en zinc, ce qui lui permet par ailleurs de prévenir le syndrome métabolique et les maladies cardiovasculaires, mais aussi de perdre du poids.

Lisez aussi cet article :   Quel pain pour du ventre plat ? 

Le pain au son d’avoine

Le son d’avoine vient de la pellicule extérieure qui enveloppe la graine d’avoine qui a été écrasée et réduite en farine afin d’obtenir ce résidu : un son moulu. Cet aliment céréalier a la double particularité d’être très riche en fibres solubles (à 80%), mais également en protéines, en minéraux, et en vitamines. 

Contrairement au pain au son de blé, le pain au son d’avoine est en effet un pain complet moins irritant pour les intestins. Ses fibres solubles sont également reconnues pour stimuler le système intestinal. De plus, le son d’avoine est considéré comme un régulateur de la glycémie et du cholestérol, car cet aliment limite les pics d’insuline, l’hormone responsable du métabolisme du glucose.

Le pain de seigle

Avec un taux de fibres légèrement inférieur aux pains précédents, le pain de seigle demeure un aliment-ami du bon transit. Excellente source de minéraux, de vitamines, de magnésium et de phosphore, il est similaire aux autres pains à grains entiers en matière d’avantages pour la santé. Ainsi, le pain de seigle augmente la fréquence des selles pour des personnes qui souffrent de constipation. De plus, sa lenteur de transit ainsi que sa capacité à n’être digéré qu’à moitié sont aussi favorables pour la santé intestinale.

Laisser un commentaire